Je m'appelle Anaïs. C'est l'un des prénoms les plus donnés l'année où je suis née, et ma soeur comme mon frère ont eux aussi hérité de prénoms relativement peu originaux compte tenu de la façon dont ils sont répandus comme une traînée de poudre dans la tranche d'âge qui les concerne.

Mon prénom est imprononçable par les non-francophones, surtout pour les anglophones en fait (on m'appelle souvent Anay, ou Ana-hisse avec une pause au milieu, ou même, en désespoir de cause, Anne-Lise).

Il peut occasionner plein de vannes pourries, parce que les rimes en -is sont rarement glorieuses. Je n'aime pas l'anis, ni le maïs, sinon :)

J'ai le prénom d'une femme qui a chanté des chansons nulles et mielleuses avec son mari dans les années 90. Pourtant, l'une de leurs chansons est bien meilleure en anglais aujourd'hui, comme quoi, avec le temps, on peut finir par voir autrement la même chanson.

J'ai le prénom d'une femme qui a écrit des livres d'amour, au sens physique du terme.

J'ai le prénom d'une femme qui chante des chansons sur la vie, et sur l'amour. Elle est un peu barrée, moi aussi desfois, ça tombe bien, et du coup, elle fait de la musique avec le mec le plus cosmique du PAF. Elle se demande aussi si on va l'abandonner, moi aussi, ça tombe bien.

Je suis née le jour de la Saint-Amour.

J'essaie de jouer de la musique, du violoncelle. Desfois c'est beau et ça sonne bien; desfois c'est tellement raté que je décide de ne pas passer l'examen de fin d'année (cette année-là, c'était un tango, d'Albeniz) ou les auditions.

Je peux être assez virulente, assez caustique aussi parfois. Je ne suis pas une fille très gentille.

J'essaie de ne pas me rendre malade pour des gens qui ne m'aiment pas, des choses que je fais mal, ou des détails. Mais à l'origine, je suis plutôt pessimiste.

Je suis du genre à beaucoup me prendre la tête et à me poser mille questions en deux minutes.

Je trouve le surnom "bébé" un peu vulgos et pas flatteur. Mais chacun son trip.

Je suis toute seule, et je vais bien.

Je ne sais pas danser.

Ma mère est nounou, ma soeur et ma belle-soeur enceintes, et je ne suis pas hyper fan des bébés (décidément, c'est un blocage ^^).


 

J'ai l'intention d'enseigner le Français à des étrangers, en France ou à l'étranger. Peut-être au fin fond des îles, peut-être au Québec, peut-être en Espagne, peut-être ailleurs, on verra. 

Le but de ce blog, à la base, c'est de Vivre ma Vie d'étudiante de FLE dans la magnifique fac de L'île TheThird,  avec une pointe de Confessions Intimes dedans. Advienne que pourra x)

 

Je ne sais pas commencer. Je m'appelle Anaïs, & toi? =)